Réflexion

Les relations amoureuses entre véganes et omnivores

Est-ce que tous les véganes sont en couple avec des véganes? La réponse est : Non.

Le sujet des relations amoureuses entre véganes et omnivores est assez récurent sur les groupes et forums végé. Certaines personnes se disent même incapables de considérer être avec une conjointe ou un conjoint qui mange de la viande et cela mène quelques fois à des débats en ligne assez corsés!

MAIS EST-CE QUE TOUS LES VÉGANES SONT EN COUPLE AVEC DES VÉGANES?

LA RÉPONSE EST : NON.

Il est vrai que partager notre vie avec une compagne ou un compagnon végane peut faciliter certains aspects du quotidien, mais cela ne devrait pas être un critère absolu lors de nouvelles rencontres.

i-love-you-like-a-pig-loves-not-being-bacon-vegan

Voici quelques points importants à garder en tête pour vivre pleinement une relation avec une personne qui n’est pas végane.

1. PARLER

On nous sort souvent cette blague : « Comment reconnait-on une personne végane? Ne t’en fait pas, elle va t’en parler…», mais dans le cas des relations amoureuses, je pense que c’est important d’en parler, oui! Ne soyez pas gêné.e d’expliquer les raisons qui motivent votre choix d’être végane et en quoi est-ce important pour vous. Le mieux est évidemment de ne pas avoir un ton moralisateur lors de ces discussions, tentez d’inclure l’autre en l’encourageant à poser des questions, pour que tout le monde se sente à l’aise.

2. NE PAS ESSAYER DE «CONVERTIR» L’AUTRE

En lien avec le point un, il est important de ne pas tenter de convertir l’autre ou de constamment lui rappeler, sur un ton agressant, ce qu’implique sa consommation de viande et de fromage.  Cela peut être rebutant et c’est beaucoup moins facile de l’intéresser ensuite à réduire sa consommation. Bien sûr, chaque dynamique de couple est différente, mais il est important de trouver des trucs pour favoriser la curiosité de l’autre personne sur ces enjeux, sans la faire culpabiliser.

3. NE PAS JUGER

Rappelons-nous que peu d’entre nous sont nés véganes, nous le sommes devenus au fil du temps, de lectures, de rencontres et de discussions ! Bon nombre de gens ne savent tout simplement pas les conséquences de leurs choix alimentaires et de vie, alors pourquoi les juger pour quelque chose qu’ils ne connaissent pas? Le mieux que nous puissions faire est de les inviter à s’ouvrir et à s’informer sur le sujet. Aussi, il ne faut pas voir comme un échec le fait que notre conjoint.e ne devienne pas végane rapidement ou même à moyen terme. – cela peut prendre du temps, avec des petits pas que nous devons encourager!

4.  FAIRE ÉQUIPE

Vous êtes nouvellement végane et votre conjoint.e n’a pas suivi, comment faire pour les repas à la maison? Instaurez un plan de match qui permettra à toute la famille d’être à l’aise à l’heure des repas. Un truc qui semble bien fonctionner, pour moi et selon des amis, est que la nourriture préparée et partagée à la maison est végétalienne, alors qu’en visite ou lors de sorties, c’est libre à la personne. Il ne faut pas oublier que cela peut être très désagréable et même déprimant pour un.e végane d’avoir des produits d’origine animale dans sa cuisine. Alors pourquoi ne pas se soutenir et en profiter pour découvrir de nouveaux plats végétaliens et de nouvelles saveurs ensemble?

Sur ce, je vous souhaite beaucoup d’amour!

Une première version de cet article a été publiée sur le blogue Vert et fruité en 2016. 
Photo de couverture : Jo-Anne McArthur

0 comments on “Les relations amoureuses entre véganes et omnivores

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :