Cosmétiques

5 marques de cosmétiques zéro déchet (ou presque)

Voici quelques suggestions de marques sans cruauté et soucieuses de l'environnement, pour lutter contre la pollution plastique à travers notre routine beauté! 

On estime à 100 millions le nombre d’animaux marins qui meurent chaque année, en raison du plastique qui se retrouve dans l’océan. Plus de 700 espèces sont menacées par cette pollution, dont des tortues, des poissons, des oiseaux, des phoques et des baleines.

Ce triste constat nous rappelle l’importance de réduire notre consommation de plastique à usage unique : des pailles, des ustensiles et des sacs, entre autres.

Du côté des produits de beauté, la production et la vente de produits cosmétiques contenant des microbilles* de plastiques sont interdites au Canada, depuis le 1er juillet  2018. Souhaitons que le reste du monde emboîte le pas rapidement, afin de réduire les conséquences de ces microbilles sur les écosystèmes.

*Les microbilles sont des particules de plastique que l’on retrouve fréquemment dans les produits exfoliants pour la peau. Ces particules, qui ne sont pas biodégradables, se retrouvent dans les cours d’eau après que le produit quitte avec l’eau du bain! 

Voici quelques suggestions de marques sans cruauté et soucieuses de l’environnement, pour lutter contre la pollution plastique à travers notre routine beauté! 

J’adore Lush pour plusieurs raisons : non seulement cette compagnie fait un énorme travail de sensibilisation au sujet des tests cosmétiques sur les animaux et des droits humains, mais elle mise aussi sur des méthodes de fabrication et des emballages écoresponsables – le cellophane utilisé pour les commandes en ligne est compostable! De plus, la majorité des produits Lush sont « nus », c’est-à-dire qu’ils sont sans emballage. Mon coup de cœur : le pain shampoing Jason et l’huile d’argan

Résultats de recherche d'images pour « lush.ca »

Les autres produits se conservent dans des bouteilles et des pots entièrement faits de plastique recyclé post-consommation. Les bouteilles peuvent être mises dans le bac à recyclage alors que les pots noirs doivent être retournés en boutique. Ces pots sont ensuite retournés à la manufacture pour être transformés en de nouveaux pots pour les produits, puis le cycle recommence.

Saviez-vous que lorsque vous rapportez cinq pots noirs Lush en boutique, vous obtenez un masque frais pour le visage gratuit? Au Québec seulement, cette dernière année, les clients.es ont rapporté environ 40 000 pots noirs en boutique! Très cool!


  • Les Trappeuses

    Les trappeuses, c’est d’abord un blogue «granoécochic» québécois, sur lequel on retrouve une multitude de trucs pour réduire notre empreinte écologique. J’adore leur approche positive et en douceur.

    Ces dernières années, les Trappeuses n’ont pas arrêté avec le blogue, des conférences, des ateliers et la création d’une collection de produits corporels, en collaboration avec la Savonnerie des Diligences. Cette collection est sans cruauté, végane et zéro déchet. On la retrouve à travers différents points de vente mais elle est également disponible sur Les Mauvaises Herbes, leur toute nouvelle boutique en ligne sans plastique! Go les filles! Mon coup de cœur : le savon Septentrion


  • BKIND

Les produits BKIND sont sans cruauté, véganes et non toxiques – autant pour nous que pour l’environnement! Ils sont confectionnés au Québec, avec des ingrédients simples comme des huiles végétales, du beurre de karité, des fleurs, des huiles essentielles, de l’argile et du café équitable. En plus des cosmétiques, BKIND propose une gamme d’accessoires écologiques, avec entre autres : une éponge konjac et des brosses à dents en bambou, lesquelles sont entièrement biodégradables. Si vous êtes de passage dans le Vieux-Montréal, je vous suggère de faire un tour à la boutique (110, rue McGill studio 202), qui compte une section zéro déchet et où vous pouvez acheter des produits en vrac! Génial! Mon coup de cœur : le shampoing en barre.


Ma découverte des derniers mois! Elate est une marque de maquillage canadienne, sans cruauté, végane, non toxique et écologique. Les couleurs sont vibrantes et les ingrédients des produits sont à 90% biologiques. Les boîtiers et palettes sont faits de bambou issu du commerce équitable. Les recharges de fards à joues et à paupières de même que les poudres compactes sont enveloppées dans du papier à planter. Il suffit de le mouiller puis de le planter dans un pot ou dans son jardin pour que des fleurs ou des fines herbes poussent! Autre fait intéressant, la compagnie n’achète pas de plastique; le plastique qui est utilisé comme protection dans les colis, par exemple, est du plastique recyclé, tout simplement! En plus du maquillage (on y trouve de tout pour les yeux, le teint, les joues et les lèvres), Elate propose un bel éventail de pinceaux véganes! À noter que la marque n’est pas largement distribuée au Québec pour le moment. Le plus simple est de commander en ligne.

Lorsque vous magasinez les produits Elate avec mon lien d’affiliée sur Well.ca, vous soutenez les activités et les recherches du blogue Vivre sans cruauté!

Photo de Elate Cosmetics.


Zao Make-Up est une marque française qui vient de débarquer au Canada. Elle aussi propose du maquillage rechargeable, dans des contenants de bambou. Toute la gamme est sans cruauté, végane et certifiée bio par Ecocert. Je n’ai pas encore essayé ces produits mais les commentaires que j’ai pu lire à leur sujet sont très positifs. On retrouve les produits Zao à travers différents points de vente au Québec, notamment chez Klova à Montréal, et Panier Santé à Trois-Rivières. On peut également se les procurer en ligne.

Photo de ZAO Organic Make-up.


 

1 comment on “5 marques de cosmétiques zéro déchet (ou presque)

  1. Super ! Grâce à ton article j’ai pu découvrir deux marques canadiennes ^_^
    Si je suis une grosse habituée des marques zéro déchets françaises, quand je voyage, j’aime consommer local autant que possible 🙂
    Le problème de Lush c’est le green washing assez flagrant sur certains produits. J’adorais la marque avant de me rendre compte de ça. Ca reste bien pratique pour dépanner en voyage parce qu’il y en a un peu partout, mais je préfère privillégier les créateurs locaux plus engagés d’un point de vue éthique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :