Cosmétiques

Bientôt la fin des tests cosmétiques sur les animaux au Canada!

Le Canada est arrivé à mi-chemin vers un marché des cosmétiques non testés sur les animaux.

Les tests cosmétiques sur les animaux ne sont-ils pas déjà interdits?

Malheureusement non, il s’agit d’une pratique qui est toujours légale à l’heure actuelle. Mais la bonne nouvelle est qu’il y a de fortes chances que cela soit bientôt chose du passé! En effet, le Canada est arrivé à mi-chemin vers un marché des cosmétiques non testés sur les animaux. 

En juin 2018, le projet de loi S-214, qui vise à interdire les tests cosmétiques sur les animaux, a été approuvé par le Sénat canadien. Le projet de loi sera maintenant examiné par la Chambre des communes, où les membres du Parlement détermineront s’il sera adopté ou non. 

Concrètement, qu’est-ce que cette loi sur les cosmétiques sans cruauté changerait?

Cette loi mettrait non seulement fin à la cruauté et aux pratiques obsolètes d’expérimentations animales au Canada, mais elle permettrait aussi d’éviter que le Canada soit un lieu où se réfugient les compagnies réalisant de nouveaux tests sur les animaux pour les cosmétiques. 

Si cette nouvelle loi était adoptée, le Canada rejoindrait près de 40 autres pays qui ont tous interdits les tests cosmétiques sur les animaux ces dernières années : la Norvège, la Nouvelle-Zélande, la Suisse, les pays membres de l’Union Européenne, l’État de la Californie, en sont quelques exemples. 

Pourquoi interdire ces tests?

Tout d’abord, parce qu’ils engendrent d’énormes souffrances et causent la mort de milliers d’animaux, à chaque année. De plus, il existe plusieurs solutions de rechange efficaces pour vérifier l’innocuité des cosmétiques. Ces avancées scientifiques nous permettent de tester les produits avant leur mise en marché, afin de s’assurer qu’ils soient sécuritaires pour notre utilisation, mais sans intoxiquer et tuer des animaux.

En voici quelques exemples : 

– Les tests avec des tissus humains artificiels recréés en laboratoires;
– Les tests en éprouvettes; 
– Le test épicutané – pour vérifier les réactions allergiques;
– Le test Eyetex – qui vise à déterminer l’irritabilité d’un produit.

***

Nous sommes présentement dans l’attente que le projet de loi S-214 soit introduit à la Chambre des communes afin que le processus législatif puisse avancer. Les organismes Humane Society International – Canada et Animal Alliance of Canada y travaillent fort!

Joignez le mouvement vous aussi!

Je vous invite à encourager la campagne #Becrueltyfreepour un Canada sans tests cosmétiques sur les animaux!

Voici trois actions simples que vous pouvez faire pour soutenir la campagne et pour faire entendre votre voix : 

becrueltyfree

– Textez FINILACRUAUTE OU ENDCRUELTY au 70734 (au Canada)

– Signez cette lettre qui sera envoyée à votre député fédéral 

– Achetez des cosmétiques non testés sur les animaux et véganes – visitez ma liste de produits non testés sur les animaux pour découvrir des compagnies sans cruauté!

Merci pour les animaux!

4 comments on “Bientôt la fin des tests cosmétiques sur les animaux au Canada!

  1. Denise Breton

    Un blogue toujours intéressant. Merci!
    J’ai essayé d’envoyer la lettre à mon député mais on me dit que cette page est introuvable même si j’actualise.
    Par contre, j’utilise des produits non testes grâce à la liste. Merci encore☺
    Bonne journée
    Denise

    J'aime

  2. Barbas Sylvie

    j’ai fait avec la lettre et c’est parti au bureau de Paradis

    J'aime

  3. Coucou, je suis française et expat au quebéc; je voulais juste revenir sur une loi en france sur les test sur les animaux, REACH.
    REACH répertorie les substances utilisées dans l’industrie et note leur dangerosité. Il utilise donc les recherches qui ont été faites avant, les conclusions des produits qui avaient été testé avant 2004… Mais parfois, les marques trouvent des trucs chimique qui ont jamais été testé, et REACH lui il veut savoir si c’est mauvais ou pas pour l’homme et l’environnement. Alors il demande au marque de prouver que c’est pas nocif pour notre santé :
    elles doivent prouver avec des méthodes substitutives (autant que nécessaire) par exemple sur de la reconstruction de peau humaine, humains volontaires etc
    tester sur les animaux

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :