Mode

Canada Goose nous prend pour des cons

Il est temps de cesser d'utiliser les animaux comme des ressources!

Une boutique Canada Goose a ouvert ses portes cette semaine à Montréal et il n’y a pas de quoi être fier.

Non seulement cette compagnie met à mort des milliers d’animaux à chaque année, mais elle justifie ses pratiques en utilisant des arguments qui sont totalement faux.

Je crois qu’il est important de mettre un peu de lumière là-dessus : Canada Goose nous prend pour des cons et cela leur rapporte d’énormes profits! En effet, l’entreprise canadienne continue d’accroître sa clientèle, malgré le coût élevé de ses manteaux et plusieurs scandales entourant le bien-être des animaux.

Je vous propose de démystifier quatre énoncés tirés du site web officiel de Canada Goose, pour démontrer la vraie nature de cette entreprise et mieux comprendre le contexte actuel de l’industrie de la fourrure. Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin, je vous invite à lire cet article de l’organisme The Fur-Bearers, qui s’intéresse également à la question.

***

Argument de CG :  « La vraie fourrure est un produit naturel, biodégradable et écologique alors que la fausse fourrure ne l’est pas. »

Faux. La vraie fourrure n’est pas écologique, mais pas du tout. Déjà, il faut savoir que Canada Goose utilise de la fourrure de coyotes trappés, une pratique qui ne représente pas bien l’état actuel de l’industrie de la fourrure. Au Canada, 85% de la fourrure qui est produite provient de fermes d’élevage, des productions qui sont néfastes pour l’environnement : gaspillage de ressources, d’eau, grande quantité de C02 rejetée dans l’atmosphère, etc. De plus, la préparation de la fourrure utilisée pour les garnitures des manteaux nécessite plusieurs agents chimiques et toxiques comme le formaldéhyde et le chrome, qui sont utilisés pour stopper le processus de bio-dégradation. D’autres acides et teintures sont également utilisées pour la finition des fourrures. Il faut aussi savoir que la production d’un manteau de vraie fourrure requiert 20 fois plus d’énergie que celle d’un manteau de fourrure synthétique et que par rapport aux autres textiles comme le coton ou le polyester, la fourrure a un impact écologique négatif plus important dans 17 des 18 critères environnementaux, dont les changements climatiques et les émissions toxiques.

Finalement, rappelons-nous que l’enveloppe des manteaux Canada Goose est composée de matériaux synthétiques, essentiellement du polyester et du nylon – des produits issus de l’industrie du pétrole. Tiens tiens… cela n’est pas si différent que tout les autres manteaux finalement.

makefurhistory


Argument de CG :  « Nous pensons que tous les animaux doivent être traités de façon humaine – pendant leur vie et lors de leur mort. Les animaux dont nous utilisons les matériaux ne sont pas soumis à de mauvais traitements. »

L’industrie de la fourrure et Canada Goose voudraient bien nous faire croire que les pièges utilisés pour la trappe des animaux sont sécuritaires et sans cruauté, mais rien de plus faux! Que veut dire le terme « tué de façon humaine» dans ce contexte-ci? On sait pas trop. Il semblerait que le terme soit utilisé à des fins marketing, pour donner bonne conscience aux consommateurs et consommatrices. Dans les faits, environ 750 000 animaux sont trappés annuellement au Canada et les pièges utilisés leur infligent bien évidemment de la souffrance! Les principaux pièges utilisés sont : le piège à lacet qui vise à serrer le cou de l’animal pour l’étrangler; le piège de type Conibear, constitué de deux lames et qui tue l’animal en lui brisant les vertèbres cervicales; et le piège à mâchoire, un piège qui est interdit dans plusieurs pays en raison de la souffrance qu’il inflige mais qui demeure communément utilisé pour le trappage au Canada. Tous ces pièges sont conçus et mis en place de sorte que l’animal ne puisse s’en échapper. Lorsqu’ils ne sont pas tués sur le coup, les animaux se retrouvent prisonniers et doivent attendre plusieurs heures, voire des jours, avant que le trappeur reviennent sur les lieux pour les achever. Dans cet intervalle, ils se retrouvent exposés aux intempéries et vulnérables à d’autres prédateurs, souffrant de faim et des blessures causées par le piège ou de celles qu’ils s’infligent eux-mêmes pour tenter de se déprendre. Sans cruauté, dites-vous? Sans compter que ces pièges ne font aucune discrimination entre les animaux qui les déclenchent. Des animaux non ciblés se font souvent prendre dans ces pièges.

Pour ce qui est du duvet, le portrait n’est pas mieux. Le duvet utilisé par Canada Goose provient d’oies d’élevage. On maximise leur rentabilité en les déplumant, tout simplement. Rappelons-nous que les élevages industriels soulèvent eux aussi bien des questions éthiques : confinement et entassement des animaux, mutilations, souffrances lors du transport et lors de l’abattage, etc.  De plus, l’an dernier, une vidéo d’une infiltration à la caméra cachée (avertissement d’images graphiques) avait révélé de la cruauté animale chez un fournisseur de duvet de Canada Goose.


Argument de CG :  « Nous utilisons le duvet car c’est le meilleur isolant au monde. »

Faux. D’autres matériaux peuvent très bien nous tenir au chaud, autant sinon plus que le duvet. Nous n’avons qu’à penser au PrimaLoft, par exemple, un matériau isolant en microfibres synthétiques, développé à l’origine pour la marine américaine. Aujourd’hui, les plus grandes marques de vêtements d’extérieur mettent de l’avant cette technologie qui est à la fois isolante et imperméable. Une autre option intéressante pour les grands froids est l’isolation avec la fibre végétale d’asclépiade qui gagne en popularité depuis la dernière année et qui provient des champs du Québec!


Argument de CG : « Porter de la fourrure est un choix personnel. Nous aimerions que les militants de la cause animale respectent ce choix. »

Porter de la fourrure n’est pas un choix personnel lorsque celui-ci implique de faire souffrir et de tuer des animaux pour une simple garniture de manteau de luxe. Car soyons honnêtes, la fourrure utilisée par Canada Goose sert surtout de décoration. Canada Goose nous dit que le col de fourrure sert à nous tenir bien au chaud en nous coupant du vent. Seulement, pas besoin de tuer des animaux pour cela. La fourrure synthétique et les autres technologies isolantes sont très efficaces pour nous garder au chaud dans notre quotidien.

En plus de miser sur des pratiques cruelles, la compagnie produit des manteaux qui ont un prix très élevé et qui ne sont pas accessibles pour une vaste majorité de la population. La marque utilise ce moyen pour restaurer l’idée selon laquelle c’est cool de porter de la fourrure, c’est avoir du goût et c’est surtout démontrer qu’on appartient à une classe de gens qui a les moyens de se l’offrir.

Finalement, rappelons-nous que l’industrie de la fourrure et les entreprises qui l’utilisent, veulent nous faire croire que les coyotes sont des animaux non désirables, trop nombreux et dangereux. Pourtant, les coyotes sont des animaux très intelligents et sociaux. S’ils sont de plus en plus près des villes, c’est d’abord et surtout en raison de la présence des humains dans leur habitat. Dans le cadre de mes récentes recherches, j’ai eu le plaisir de correspondre avec Julie MacInnes, responsable de campagne Animaux de la faune pour la Humane Society International – Canada. Elle m’expliquait que les coyotes sont très importants pour conserver un équilibre entre proies/prédateurs dans la nature et qu’il existe plusieurs façons pacifiques et pratiques d’assurer une cohabitation harmonieuse entre les animaux sauvages, les autres animaux (animaux de ferme, par exemple), et les humains.


Je me pose sérieusement la question : qui achète un manteau Canada Goose, en 2018, maintenant que nous savons ce que sa production implique en terme de souffrance animale et de pollution? Sachant qu’il existe plusieurs solutions de rechange pour se tenir au chaud pendant la saison froide, des options qui sont plus éthiques, ne serait-il pas temps que nous cessions d’utiliser les animaux comme des ressources?

D’ailleurs, plusieurs grands noms de la mode ont récemment cessé d’utiliser de la fourrure pour leurs collections : Jean Paul Gaultier, Gucci, Burberry, Versace, Armani, pour n’en nommer que quelques-uns. Nous ne pouvons qu’espérer que Canada Goose soit à l’écoute des consommateurs.trices et emboîte le pas éventuellement.

Je vous invite à prendre action vous aussi et à sensibiliser les gens autour de vous en les encourageant à faire des choix vestimentaires sans produits d’origine animale.

Voici quelques ressources pratiques pour en apprendre davantage sur le sujet :

CoyoteinLeghold

24 comments on “Canada Goose nous prend pour des cons

  1. Mélanie carrier

    Il serait temps pour vous de constater que vos pratique sont complètement désuette…

    J'aime

  2. Fait juste pas acheter ces produits!
    Les cons cest ceux qui se disent préoccupés par l environnement et qui cour acheter des produits comme ceux de CG ou autres et qui après vont sur les sites de ces industriels et les traitant de menteurs!!

    J'aime

  3. C’est sur que je boycotte Canada Goose et même Rudsak, deux compagnies trop cruelles envers les animaux! Ils devraient produire des manteaux sans cruauté animale et et qui respectent les normes environnementales! Bref, je trouve ça dégueulasse qu’en 2018, on puisse vendre des manteaux de ce genre après qu’on tue les animaux!

    J'aime

  4. C’est de la fourrure de coyote et il n’y a pas de coyote d’elevage il y a du vison et du renard d’elevage. Les pieges a machoires sont interdits pour plusieurs especes et pas beaucoup utilisé pour le coyote. Avant de traiter CG de menteur commence par dire la vérité. Je suis trappeur et je suis contre les animaux d’élevage, mais le coyote n’est pas un animaux d’elevage comme vous dites. Malgré tout les coyotes qu’on attrape la population du coyote explose et ils se retrouvent maintenant en ville comme a Montreal. Vous saviez que le premier coyote au Quebec officiellement recensé est au debut des années 1960 et en moins de 60 ans il a envahi la majorité du Quebec malgré la capture de dizaine de millier d’entres eux alors imaginer sans trappage.

    J'aime

    • Bonjour Jonathan,

      Vous avez raison que CG utilise de la fourrure de coyote qui est trappé. C’est exactement ce à quoi je réponds dans la deuxième affirmation. Par contre, là où la compagnie avance des arguments faussés, c’est en disant que les animaux n’en souffrent pas. On s’entend que l’animal est tué. Ensuite, dans le contexte industriel dans lequel nous sommes aujourd’hui, il est très gênant de la part de la compagnie de dire que la fourrure est une matière écologique. Même la fourrure d’animaux trappés soulève de grandes questions éthiques et environnementales. Et n’oublions pas que même si CG se vante d’utiliser de la fourrure d’animaux trappés – ce n’est pas un portrait très juste de l’industrie de la fourrure. La majorité de la fourrure (pas celle de CG) provient de fermes. Bref, en portant de la fourrure peut-importe sa provenance, on encourage cette industrie cruelle et polluante.

      J'aime

      • Bonjour,

        Votre article est intéressant, merci

        Je me pose la question : que faire lorsqu’il y a trop d’animaux puisque nous avons éliminé leur milieu naturel et leurs prédateurs? Faudra-t-il les tuer? Avez-vous une solution?

        Lorsque certains cultivateurs sont tannés de voir les chevreuils manger leur plantation, que font-ils? Je vous laisse deviner…

        Maintenant que je veux faire attention à tout ça, vers quels matériaux devrais-je me tourner pour éviter totalement le pétrole aussi? Quelles compagnies offrent ce genre de manteau respectant les droits humains, animaux et la nature?

        Canada Goose fabrique quand même des manteaux durables, ce qui est très intéressant d’un point de vue de réduction de la consommation puisque le manteau est réparable et durable… maintenant, est-ce qu’il y a une autre offre qui respecte plus les animaux, tout en durable?

        Merci!

        François

        J'aime

      • Bonjour François,

        Ce sont de très bonnes questions.
        J’ai contacté la responsable de la Humane Society International au Canada et on m’explique que la situation optimale n’est pas de les tuer, car cela ne règle pas de problème à la base qui est, comme vous le dites, grandement causé par l’occupation de l’humain dans la nature. J’ai trouvé ce document qui propose des pistes de solutions pour une meilleure cohabitation : https://www.humanesociety.org/sites/default/files/docs/coyote-conflict-solutions.pdf

        Ensuite, je dirais que pour les manteaux d’hiver, c’est assez compliqué de trouver des items neufs qui sont entièrement sans pétrole. Même les Canada Goose ou autre marque qui utilise de la fourrure, en vient à devoir utiliser du polyester ou du nylon pour les enveloppe ou l’intérieur, par exemple. C’est fou à quel point c’est partout!

        Si on veut réduire au maximum notre impact sur l’environnement, la meilleure idée est de se tourner vers les manteaux seconde main (friperies, événements d’échanges, sites en ligne). Si on cherche du neuf, peut-être privilégier les nouvelles technologies qui sont plus écoresponsables comme l’isolation avec l’asclépiade. Voici le lien vers la compagnie Quartz qui en produit. https://ca-fr.quartz-co.ca/collections/milkweed

        Une autre idée serait de favoriser les compagnies qui, même si elles utilisent des fibres synthétiques, ont un engagement social et des politiques d’entreprises soucieuses de l’environnement. Je pense entre autres à Patagonia, Hoodlamb, Wuxly, Vaute Couture, mais il y en a certainement plusieurs autres.

        J’espère que cela a pu répondre un peu à vos questions. Bien à vous.

        J'aime

  5. Marco Tremblay

    Vous parler de fourrure sauvage et ensuite vos arguments condamne la fourrure d’élevage. Une petite entourloupe littéraire afin de faire passer un message déformé.

    Le tannage Chimique est présent dans d’autres pays mais certainement pas pour un coyote. Plus pour votre sac à main de cuir…

    Les pièges à pattes font le bonheur des collectionneurs d’antiquités et ne sont plus utilisés au Canada depuis très longtemps.

    Les sites que vous mettez en référence sont des sites tendancieux qui basent leurs propos sur des faussetés ou des oui dire. Tout comme vous. Allez plutôt visiter les sites officiels du gouvernement. Environnement Canada. Ministère de la faune et de la flore du Québec etc.

    Radio Canada à fait un très bon reportage à la semaine verte l’an dernier. Allez voir ça Madame Gingras, ça manque clairement à votre culture. Après, refaite un article avec des faits plus juste.

    Marco Tremblay

    J'aime

    • Marco Tremblay

      De toute façon, je suis certain que vous ne publierez pas mon commentaire mais je suis ouvert à vous parler n’importe quand.

      J'aime

    • Bonjour Marco,
      Il semblerait que vous ayez fait une lecture très rapide de mon billet avant d’émettre votre opinion. Certains des liens cliquables dirigent vers les codes de pratiques actuelles, notamment du ministère de la Faune (qui confirme que les pièges à mâchoire sont toujours légaux entre autres). Ensuite, comme mentionné en introduction, je cherche à démystifier des énoncés faits par l’entreprise qui induisent les gens en erreur. Les consommateurs ont le droit de voir un portrait global des enjeux entourant la production de fourrure, pour être en mesure de faire les meilleurs choix possibles. C’est très gênant de laisser entendre que la fourrure est un produit écologique dans le contexte actuel de son industrie. Canada Goose y participe, et ce, même si les animaux utilisés pour leur fourrure sont trappés.

      Bien à vous.

      J'aime

      • Les pieges a mâchoire utilisée son munie de coussin en caoutchouc qui ne bless pas les animaux capturer, ce qui permet de relâcher un animal sans blessure si jamais une capture accidentel ce produit, ou si on a atteint nos quotas. Vous pouvez voir plusieur video sur youtube ou des gens démontre qu’ On peut se mettre les maIns dans ce piege sans blessure, et je vous confirme par expérience.

        On utilise ce genre d’engin selectif dans des circonstance ou un piege mortel a trop de risque de faire une capture accidentel d’animal non viser.

        Ce type d’engin ce nomme « Soft catch »

        J'aime

      • Merci des précisions Patrick.

        J'aime

  6. Patrice Boisvert

    madame étant moi meme tanneur et sachant ou sont tanné les peaux de coyotes que Canada Goose utilise et qui produit les bandes saché que la phormaldéhyde et le chrome n existe pratiquement plus au Canada et qu en tannerie pour la fourrure est utilisé acide formique et aluminum sulfate ou lutanf produit qui sont beaucoup moin toxique que le laisser croire. alors a l avenir plutôt que de publier un paquet de fausseté faite donc vos recherches . avec vos publications pleine de fausseté vous tué une économie qui fait travailler des personnes du Québec et faite paraitre mal des trappeurs qui aide l équilibre de la nature Patrice Boisvert

    J'aime

    • Bonjour Patrice,

      Je ne demande qu’à être bien informée et que tous les consommateurs puissent l’être tout autant – c’est pourquoi j’effectue un travail de recherche et que j’ai mis plus de 20 liens en référence. Avez-vous plus d’information sur le processus de tannage qui pourrait nous permettre de mieux comprendre? Où sont préparées les peaux et avez-vous des sources auxquelles nous pourrions nous référer concernant les produits utilisés? Merci et bien à vous.

      J'aime

      • Patrice Boisvert

        je peux vous dire que les bandes de plusieurs compagnies sont produites au Lac St-Jean et y sont tannés a la meme compagnie pourquoi ne pas les contacter et meme aller visité la place c est a Normandin vous aller tout comprendre sur le tannage et la confection . vous savez j ai aussi chassé le phoque aux iles et ce que madame Bardot a fait est un paquet de menteries elle presque détruit une passion avec de fausse représentation conclusion il y a des millions de phoques qui mangent dans la mer et si les coyotes ne sont pas trappé il y en aura partout juste a regarder a Montréal les problemes que ca apporte et meme ca commence dans les campagnes si vous voulez des précisions venez me voir en privé sur Messenger merci

        J'aime

      • Merci de ces détails Patrice, j’apprécie!

        J'aime

      • Claude Duhaime

        Avant de publier un texte, apprends à être bien informée ce qui ne semble pas le cas puisque tu l’admets toi-même. Les  »fake news » que tu propages montrent bien toute la malversation de tes supposées recherches qui n’ont pour but que de stigmatiser certaines personnes ou groupes pour mieux te faire valoir. La prochaine fois si tu veux avoir la moindre crédibilité, renseigne-toi auprès des personnes concernées au lieu de colporter les diffamations de Pierre Jean Jacques!

        J'aime

      • Bonjour Claude,
        Avez-vous pris la peine de regarder le texte avant d’émettre votre opinion? Il y a plus de 20 références dans ce billet de blogue. Je suis d’avis qu’on peut toujours en apprendre davantage – mais ne vous inquiétez pas, je fais toujours des recherches avant d’écrire. Vous comprendrez que si vos prochains commentaires ne servent pas au débat de façon constructive, ils ne seront pas approuvés et je les supprimerai. Mon blogue est un espace de discussion qui se fait dans le respect. Bien à vous.

        J'aime

  7. Patrice Boisvert

    Madame malgré le respect que je devrais avoir envers vous cessez immédiatement vos commentaire si vous avez pas le respect de faire vos recherches avant de publier un article contenant tant de faussetés . Étant moi meme tanneur de métier et trappeur je peux vous dire que les produits de tannage dont vous faite mention ne sont pas utilisé pour le tannage de coyote , le chrome n est pratiquement plus utilisé au Canada étant comme vous le dites tres pollueur maintenant les tannerie utilise l alun et ou lutan f produits beaucoup moins nocif et le formaldéhyde non plus n est pas utilisé il devient meme difficile de sen procurer . Pour ce qui est du coyote les lois sur le trappage sont les plus stricte au monde au Canada et la plupart des coyotes sont capturé au collet avec systeme de barrure obligatoire . Les bandes de coyotes de Canada Goose et d autres grandes institue sont majoritairement tannées et confectionnées au Québec . Toutes ces faussetés font mal paraitre des centaines de trappeurs qui génerent une industrie et qui gerent un équilibre dans la nature .

    J'aime

    • Bonjour Patrice, vous pouvez voir ma réponse sous votre autre commentaire. Je ne cherche pas à faire mal paraître les trappeurs, je suis désolée si c’est la perception que vous avez. Seulement, j’estime que l’utilisation de la fourrure n’est pas (plus) nécessaire de nos jours, pour tous les points nommés ci-haut, et je crois que les consommateurs.trices ont le droit de savoir ce qu’ils cautionnent en faisant un tel achat. À la fin de la journée, chaque personne est bien libre de faire le meilleur choix selon sa propre réflexion. Mais pour pouvoir le faire, il faut avoir le plus d’information possible, ne croyez-vous pas?

      J'aime

  8. Le trappage est utile pour gerer les populations et tout les trappeurs que je connais sont amoureux de la nature et ne prélève pas de facon excessive. Si le marché de la fohrrure disparait le trappage disparait avec une explosion des populations de coyote entre autres et on va devoir trapper des animaux pour les jeter ensuite ce qui n’est pas du tout dans la mentalité des trappeurs. Si on trappe on recolte la fourrure et plusieurs trappeurs consomment la viande entres autres du rat musque, raton, castor, lynx etc… Le gaspille n’est pas dans la mentalité des trappeurs.

    Savez vous que la fourrure synthetique est polluante et pas vraiment biodegradable?

    J'aime

    • Bonjour Jonathan,

      Vous avez raison, la fourrure synthétique et même les fibres synthétiques en général soulèvent beaucoup de questions d’un point de vue environnemental! C’est loin d’être parfait. lol La bonne nouvelle est que les technologiques évoluent et que de plus en plus d’options écologiques sans produits d’origine animale sont mis de l’avant. Je pense entre autres à l’asclépiade, qui est une option très intéressante pour la confection des manteaux d’hiver.

      J'aime

  9. Eric forgues

    Je prefere encourager un trapeur local pour la fabrication de produit CANADIEN plus tot que d encourager les producteurs etranger qui utilise des produits chimique et du petrole pour nous vendre des cochonneries , CANADA Goose on de bon produit fiable et durable.

    J'aime

  10. Je suis contre la souffrance animale mais pas extrémiste. Je suis convaincue que la plupart des trapeurs sont des gens intègres et passionnés. J’ai vu les dégats de Brigitte Bardot avec ses photos de mignons blanchons, tandis que les photographes demandaient de tuer des animaux afin de faire des clichés particulièrement saignants! Je connais aussi la malhonnêteté de PETA, un groupe extrémiste qui n’hésite pas à torturer des animaux pour fabriquer des photos insoutenables et qui s’en prend à ses détracteurs de façon violente et inhumaine. Je crois qu’il y a toujours moyen de concillier les cultures. Les Autochtones et les Inuits ont besoin du trapage et de la chasse traditionnelle.
    Personnellement, j’utilise des peaux de moutons russes à poils longs pour me faire des sur-matelas anti-gravité. Je sais que mon mouton sera de toute façon tué pour sa viande aussi. Mais je n’ai trouvé encore aucun produit synthétique capable de repousser la douleur chronique comme le fait cette peau. Et je prends pourtant des doses maximales de morphine et de fantanyl. Chaque fois que j’arrive à dormir deux heures, je suis reconnaissante à ce mouton pour m’avoir permis ce répit. Je crois au respect et à la reconnaissance envers l’animal-pouvoyeur, comme le font les Innus du Québec. Nous sommes un tout sur cette terre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :