Aider les animaux de la faune

Chaque année, à travers le monde, des millions d’animaux sauvages sont tués pour la consommation, les industries de la mode et du divertissement, ou parce qu’ils sont considérés comme nuisibles.

fox1

Faites partie de la solution afin de réduire ce nombre et sauver des vies!

Des petits gestes qui font une grande différence pour améliorer le sort des animaux de la faune :

  • Ne pas acheter de fourrure. Cela aide à freiner la demande pour ces produits.
  • Ne pas participer à des activités qui tuent des animaux : la chasse, la pêche et le piégeage.
  • Ne pas encourager des activités qui misent sur l’exploitation animale :  les calèches, les zoos, les cirques, les rodéos, les aquariums et la nage avec les dauphins.
  • Signer des pétitions pour changer les lois afin d’améliorer la protection des animaux sauvages.
  • Choisir une solution sans cruauté lorsque nous avons un problème avec la faune urbaine (écureuils, souris, ratons, etc.) à la maison. Skedaddle Humane Wildlife Control est une excellente compagnie qui désert Montréal et les environs. Leur blogue (en anglais) propose une tonne de trucs pratiques également.
  • Ne pas nourrir les animaux de la faune urbaine dans les parcs.
  • Intervenir seulement lorsque nous trouvons un animal blessé, pour le conduire au refuge de notre localité.
  • Soutenir des sanctuaires pour animaux de la faune comme Le Nichoir (Hudson, Québec) et le refuge Lobadanaki (Saint-Étienne-de-Bolton, Québec).

ko-fi-vivresanscruaute